Lauréats des prix Corderie Royale-Hermione 2010

  • Prix du livre : « Une mer pour deux royaumes »
  • Prix de la bande dessinée : « Endurance »
  • Prix du film documentaire : « Huis clos sous les étoiles

Erik Orsenna, président de la Corderie Royale-Centre International de la Mer, et Benedict Donnelly, président de l’association Hermione-La Fayette, ont remis officiellement le 21 janvier 2010 à Paris, les Prix Corderie-Royale-Hermione 2010 au cours d’une soirée dédiée à la mémoire de la mer qui s’est déroulé à l’École Militaire, en présence de l’amiral Pierre-François Forissier, Chef d’État Major de la Marine et de nombreuses personnalités du monde de la culture et de la mer.

Les Prix « Corderie Royale-Hermione », décernés chaque année, ont été créés à l’initiative des deux associations qui font revivre aujourd’hui l’ancien arsenal maritime créé par Louis XIV à Rochefort (Charente Maritime). En 25 ans, la Corderie Royale – Centre International de la Mer et l’association Hermione La Fayette y ont bâti un des tout premiers lieux culturels maritimes de France avec 400 000 visiteurs annuels. Ces prix, attribués par un jury d’historiens, de réalisateurs et de personnalités du monde de la mer veulent encourager les créateurs, les historiens, les romanciers, les dessinateurs à raconter et à enrichir la connaissance de l’aventure humaine de la mer.

Les lauréats 2010

Prix du livre

« Une mer pour deux royaumes. La Manche, frontière franco-anglaise (XVIIe-XVIIIe siècles) », de Renaud MORIEUX, Presses Universitaires de Rennes.

Prix de la bande dessinée

« Endurance », de Pascal BERTHO et Marc-Antoine BOIDIN, Editions Delcourt. Récit en images de l’une des plus grands aventure humaines du 20e siècle, celle de Shackleton en Antarctique.

Prix du film : « Huis-clos sous les étoiles » d’Emmanuel et Maximilien BERQUE.

Récit filmé par eux-mêmes de leur traversée de l’Atlantique sur la pirogue à voiles et à balancier qu’ils ont construite de leurs mains, sans carte ni aucun instrument de navigation, en naviguant exclusivement aux étoiles.

Une mention spéciale a également été attribuée au film « Babouche un cata pour l’Arctique » de Charles Véron

Téléchargement

Visionner : Remise des prix du festival des Mémoires de la Mer 2009 – Catégorie Bande Dessinée

Visionner : Remise des prix du festival des Mémoires de la Mer 2009 – Catégorie Films

Visionner : Remise des prix du festival des Mémoires de la Mer 2009 – Catégorie Livres

« Les enfants de la baleine » de Frédéric Tonolli élu meilleur documentaire maritime de l’année 2008

Le Prix Corderie Royale – Hermione 2008 du meilleur documentaire maritime de l’année a été décerné mardi 9 décembre au film « LES ENFANTS DE LA BALEINE ». Le prix d’un montant de 1.500 euros a été remis à Frédéric Tonolli, le réalisateur du film, par Erik Orsenna, Président de la Corderie Royale, dans le cadre du Nautic, le salon nautique de Paris.

Le Prix du Jury* a été attribué au film documentaire « LES MARTYRS DU GOLFE D’ADEN » de Daniel Grandclément. Un Prix Spécial a également été décerné à « TABARLY » (hors compétition) de Pierre Marcel. (voir fiches techniques de ces 3 films page 2)

Le jury du Prix Corderie Royale – Hermione, dont c’est cette année la 3ème édition, avait présélectionné 10 films documentaires** pour la compétition officielle.

Ces 10 films documentaires ainsi que 5 autres hors compétition sont projetés au cinéma parisien l’Action Christine*** jusqu’au 11 décembre dans le cadre de la « Quinzaine du Film de Mer ». La « Quinzaine du Film de Mer » se poursuit, par ailleurs, jusqu’au 16 décembre à l’Action Christine avec la programmation de 10 films de fiction (Moby Dick, L’aigle des mers, Barbe Noire, Remorques…).

L’ambition des créateurs du Prix du film Corderie Royale – Hermione et de la « Quinzaine du Film de Mer » est de contribuer au soutien de la production documentaire maritime en élargissant son circuit de diffusion. L’objectif à court terme est de diffuser la programmation de la « Quinzaine » dans toute la France à travers un réseau de salles commerciales ou associatives et de ciné-clubs. D’ores et déjà, rendez-vous est pris les 8 et 9 mai 2009 avec « Les écrans du Cap » au Cap Ferret. Un événement du même ordre sera programmé à Rochefort courant 2009.

« Salé et ses corsaires » de Leïla Maziane élu meilleur livre de mer de l’année 2008

Le Prix du livre Corderie Royale – Hermione 2008 a été décerné mardi 9 décembre au livre « Salé et ses corsaires (1666 – 1727) ». Le prix a été remis à Leïla Maziane, l’auteur du livre, par Erik Orsenna, Président de la Corderie Royale, dans le cadre du Nautic, le salon nautique de Paris.

Un Prix Spécial a également été décerné aux Editions Chandeigne – Michel Chandeigne et Anne Lima – pour leur livre en 2 tomes : « Le voyage de Magellan (1519-1522) – La relation d’Antonio Pigafetta et autres témoignages ».

Prix du livre Corderie Royale – Hermione 2008

« Salé et ses corsaires (1666-1727) » de Leïla Maziane
Presses Universitaires de Caen

Livre d’aventures maritimes, le livre de Leïla Maziane retrace la vie des corsaires de Salé au cours de la seconde moitié du XVIIe siècle. Peuplée par des Morisques chassés d’Espagne, renégats, marins et marchands musulmans avides de revanche, cette cité du Maroc atlantique devient une république corsaire, un « La Rochelle maghrébin », dont les navires et les équipages cosmopolites écument l’océan jusqu’en Islande et dans les parages de Terre-Neuve. A partir d’archives inédites, l’étude de Leïla Maziane nous restitue une grande page de l’histoire du Maroc au temps du sultan Mûlây Ismâ’îl …

Prix Spécial

« Le voyage de Magellan (1519-1522) – La relation d’Antonio Pigafetta et autres témoignages »
Edition établie par Xavier de Castro, Jocelyne Hamon et Luis Filipe Thomas
Editions Chandeigne

Magellan (mort en 1521) est le plus célèbre des navigateurs, mais jamais l’ensemble des sources cartographiques et narratives se référant à son incroyable épopée n’a été rendu accessible au grand public. C’est l’ambition des deux tomes de cet ouvrage. Le premier offre une nouvelle transcription de la relation du « premier voyage autour du monde » laissée par Antonio Pigafetta, l’un des survivants de l’expédition, augmentée d’un très riche appareil critique. Grâce aux témoignages et chroniques du XVIe siècle, sans oublier les récentes études, il permet de faire la synthèse des connaissances sur le sujet, de reconsidérer certaines vérités tenues pour acquises et d’ouvrir de nouvelles perspectives pour l’interprétation historique de quelques énigmes. Le second rassemble d’autres sources, notamment les récits, lettres et dépositions des compagnons de Magellan, hommes de chair et de sang qui s’embarquèrent, il y a cinq siècles, dans la plus extraordinaire des aventures maritimes …

Attribution des Prix du livre et du film Corderie Royale-Hermione 2007

Pour encourager l’investigation des mondes de la mer

Le Prix Corderie Royale – Hermione, du nom des deux associations qui font revivre aujourd’hui l’ancien arsenal maritime de Rochefort (Charente-Maritime), récompense depuis 2005 un ouvrage et un film documentaire explorant avec talent et originalité « les mondes de la mer ».

En partenariat avec TF1 et le Salon Nautique de Paris, Erik Orsenna, Président de la Corderie Royale – Centre International de la Mer) et Benedict Donnelly (Président de l’Association Hermione-La Fayette) ont attribué le 3 décembre 2007 les Prix du livre et du film :

Lauréat du prix du livre (11 ouvrages en compétition)

Le retour, d’Anna Enquist – Editions Actes Sud. 2007 (traduit du néerlandais par Isabelle Rosselin). Un roman consacré à une femme, épouse de l’explorateur anglais James Cook : ses années d’attente, l’espoir au moment du retour de son mari, l’absence à nouveau lorsqu’il repart … Un roman historique et un magnifique portrait. – un grand prix spécial est attribué à Ar-Vag, tome 4, « Voiles au travail en Bretagne Atlantique », collectif dirigé par Bernard Cadoret, Le Chasse-marée 2007. Présentation de quatre sites bretons emblématiques : les activités maritimes, la vie quotidienne des populations littorales et les types de bateaux qui leur sont associés. Des vies maritimes locales, dévoilées dans leur évolution historique et leur complexité.

Lauréat du prix du film (4 DVD et 8 VOD en compétition)

Les enfants esclaves (VOD) produit et réalisé en 2006 par Daniel Grandclément met en lumière le destin de dizaines d’enfants ghanéens âgés de 5 à 15 ans qui, loin des bancs de l’école, sont exploités sans aucune vergogne par les patrons pêcheurs du lac Volta. Le jury a également attribué une mention spéciale au film Femmes du large (DVD) : portrait dans le vent de sept navigatrices françaises, de Samuel LAJUS et Michel Ismaël KHELIFA produit en 2006 par la société Treize au Sud, Marseille.

Annonce des lauréats 2006 Prix Corderie Royale-Hermione

Centre International de la Mer (CIM) – Corderie Royale

Le Prix Corderie Royale – Hermione, du nom des deux associations qui font revivre aujourd’hui l’ancien arsenal maritime de Rochefort, a récompensé pour la première fois en 2005, un ouvrage explorant avec talent et originalité « les mondes de la mer ».

Cette année, la compétition s’est ouverte aux films documentaires édités sur supports DVD et VOD.

Sur le parvis de la Corderie Royale, le Président du jury, Erik Orsenna (Président du CIM et membre de l’Académie française), a annoncé samedi 24 juin 2006 à 19h30 les résultats des délibérations :

Lauréat du prix du livre (13 ouvrages en compétition) :

La mer pour mémoire, de Michel L’Hour et Elisabeth Veyrat, éditions Somogy / Bugez. Ouvrage retraçant 25 ans d’archéologie sous-marine dans l’Atlantique.

Le jury a également souhaité attribuer deux mentions aux ouvrages suivants :Carnets d’escales, co-signé par Farid Abdellouahab, Isabelle Le Toquin et Nicolas Texier, éditions du Chasse-marée et Voyages au grand océan d’Hélène Blais, éditions CTHS Géographie.

Lauréat du prix audiovisuel (7 DVD et 8 VOD en compétition) :

Paul Watson, l’œil du cachalot (VOD) réalisé en 2001 par Bruno Weil et Natacha Calestrémé, Mona Lisa Productions. Ce film retrace la vie du fondateur de Greenpeace, son combat pour la défense des baleines, avec témoignages de Paul Watson et de ses proches. (Commentaires sur www.vodeo.tv)

Le jury a également souhaité attribuer une mention au film suivant : Levoyage du Saint-Louis (VOD) de Maziar Bahari, produit par Les Films d’ici : l’histoire d’un millier de juifs allemands, embarqués en 1939 à bord du Saint Louis pour fuir le nazisme vers les Etats-Unis. (Commentaires sur www.vodeo.tv)