Le salut d’Isabelle Autissier à Luis Sepúlveda

A toi qui sais ce qu’est le grand vent ; celui qui retrousse les babines des eaux et fait se coucher les herbes en Patagonie.

A toi qui sais ce qu’est la souffrance, quand elle martyrise ton peuple ou dévaste la vie sauvage ;

A toi qui sais ce que le combat veut dire quand il se fait au risque de longues années de prison ;

A toi qui sais ce que solidarité veut dire, construisant avec d’autres humains des résistances et des compagnonnages ;

A toi qui sais ce que les mots veulent dire pour porter les témoignages et les espoirs ;

A toi qui auras su témoigner et témoignera longtemps encore de ce qu’est l’humanité quand elle se montre sous son meilleur jour.

A toi qui nous accompagneras encore longtemps sur les chemins de la révolte et de la poésie ;

Mon salut fraternel et maritime.

Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *