Il y a 1 an : Fécamp !

Il y a 1 an jour pour jour, démarrait à Fécamp, qui fut un temps le premier port morutier de France, la première édition du Festival des Mémoires de la Mer.

Coïncidence singulière : les têtes d’affiche qui étaient les nôtres à Fécamp, Magellan, Moby Dick, Robinson Crusoé    sont aujourd’hui, un an plus tard, en pleine lumière  :

  • Magellan, salué mercredi 20 avril dans l’émission la Grande Libraire par Isabelle Autissier à l’occasion de l’édition chez Robert Laffont d’une nouvelle traduction du texte de Zweig, elle-même précédée en novembre dernier par la publication aux Editions Paulsen d’une réédition illustrée de 200 cartes, gravures et dessins historiques.
  • Moby Dick 

Dans le roman d’Herman Melville, Moby Dick est un cachalot redoutable, capable d’une violence hyperbolique et dévastatrice. L’écrivain chilien Luis Sepúlveda inverse radicalement le point de vue, en donnant la parole à la baleine blanche dans son dernier conte.

« J’écris parce que l’écriture me donne des réponses à beaucoup de choses que j’observe dans la vie ». 

Luis Sepulveda dans le Journal de Montréal du 2 novembre 2019

C’est d’ailleurs comme ça que les grandes lignes d’Histoire d’une baleine blanche, son tout nouveau conte, ont commencé à se tracer dans son esprit. Il y a eu deux déclencheurs :

« Le premier, je me suis toujours demandé  pourquoi Herman Melville, quand il a écrit Moby Dick, ne s’était jamais penché sur les raisons qui avaient bien pu pousser un cachalot à attaquer un bateau de chasse à la baleine. Le second, c’est précisément ce que je raconte au tout début du livre. Un jour, tout près de chez moi, en Patagonie, une baleine morte s’est échouée sur la plage et tout le monde, pêcheurs et habitants de la région, était très triste. Mais la profonde tristesse d’un garçon lafkenche m’a particulièrement touché et voilà, cette histoire était née ! »

Luis Sepulveda dans le Journal de Montréal du 2 novembre 2019

https://www.journaldemontreal.com/2019/11/02/le-nouveau-conte-de-luis-sepulveda

A suivre : bientôt sur le site du Festival en ligne des informations sur les prix 2020 des Mémoires de la Mer et sur la deuxième édition du Festival en 2021, « en chair et en os » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *